Définition d’un art

Publié: 23 janvier 2011 dans Uncategorized

Bonjour et bienvenue à tous et à toutes !

Le Bando est un des anciens arts martiaux de birmanie. Le mot bando a plusieurs significations.
D’après le vénérable mogok sayadaw (le supérieur du monastère de la cité de mogok, Nord Birmanie, 1911) le terme serait dérivé d’un ancien terme pali, qui signifie « auto discipline ». Il est traduit aussi par « self developpement », « self amélioration » et « réalisation personnelle ».
Petit à petit il est devenu « self defense ». Le Bando pourrait être interpreté comme une auto defense contre toutes agressions internes ou externes.


Au club, différentes disciplines sont enseignées :

  • Le Kick-Boxing : il désigne à la fois l’ensemble des disciplines de combat utilisant les coups de pied, les coups de poings et plus particulièrement la technique des boxes pieds-poings développée au début des années 1960 par les américains et les japonais. Un combattant de kick-boxing se nomme « kick-boxeur ». Ce terme désigne également les compétiteurs de certaines boxes pieds-poings comme par exemple la boxe birmane et la boxe thaïlandaise.
  • La Boxe Birmane : elle se nomme aussi bama lethwei ou Myanma yuya louvi. Sa version sportive en Occident est appelé depuis les années 1960 bando kickboxing. Cette pratique d’escrime des mains et des pieds nus est aussi vieille que la nation birmane. C’est une boxe pieds-poings dite « martiale » qui emprunte à l’héritage technique du guerrier birman toute sa panoplie de stratégies. Elle devient populaire à partir du XIème siècle avec des combats inter-ethniques sans aucune règle et d’une violence sans commune mesure. La manière de s’affronter est très spécifique, tenant très souvent du comportement animal et ne ressemble que de très loin à d’autres pratiques orientales.
  • Self-défense : il s’agit d’un ensemble de technique de combat visant à se protéger et à se défendre en cas d’agression physique.  Les techniques de self-défense sont issues de nombreux arts martiaux souvent ancestraux.  Elles permettent de parer une agression en utilisant la force de l’agresseur par des gestes précis qui ne nécessitent pas forcément de force physique, mais plutôt du sang froid, de la vivacité et de la précision dans ses exécutions. Le but est de faire cesser le plus rapidement possible une attaque avant d’être blessé ou même tué. Le self-défense apprend à faire face à une attaque lorsque l’on est désarmé. On parle aussi de technique de combat rapproché.
  • Le renforcement musculaire : c’est l’ensemble des moyens mis en oeuvre ayant pour objectif d’accroître la tonicité musculaire ainsi que la musculature. Au club, il se veut adapté à la boxe.



Planning des entraînements

Publié: 23 janvier 2011 dans Uncategorized

 

Lundi 19h / 21h

Renforcement musculaire (à partir de 14 ans)

Mercredi 19h / 21h

Kick Boxing

Vendredi 19h / 21h

Kick Boxing & Boxe Birmane

Samedi 10h / 12h

Renforcement Musculaire & Tempo Bike

 

Les entraînements s’effectuent toujours à la salle du Cosec à Saint-Laurent Médoc